DPE en un coup d’œil !

Temps de lecture : 4 minutes
Audite énergétique DPE

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est un document obligatoire lors de la vente ou de la location d’un logement en France. Il fournit une estimation de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. Le DPE vise à sensibiliser les propriétaires et les occupants à la consommation d’énergie et à encourager l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments.

Depuis le 1er janvier 2023, les logements considérés comme « passoires énergétiques » sont interdit du marché locatif

Logements classés E, F ou G : quelles conséquences ?

Depuis août 2022, les propriétaires de logements notés F ou G ne peuvent plus augmenter leur loyer. Certains logements classés G tombent sous le coup du nouveau seuil de consommation maximale d’énergie établi au 1er janvier 2023. Plus de 90 000 logements en France utilisant 450 kilowattheures par an au mètre carré, sont interdits à la location. La loi Climat et Résilience, va progressivement ajouter de nouvelles restrictions sur les biens immobiliers les plus énergivores.

À partir du 1er avril 2023, un audit énergétique devra obligatoirement être réalisé avant la mise en vente des maisons ou immeubles classés F ou G. En 2025, l’ensemble des logements ayant reçu la note G, seront interdits à la location. Ensuite, en 2028, une mesure similaire s’appliquera aux habitations classées F, soit 10% du parc sur le territoire français. Pour finir en 2034, les logements classés E, seront également retirés du marché locatif, soit 22% des habitations en France.

Importance du DPE pour la vente d’un logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) peut être un facteur important pour la vente de votre logement. Depuis 2011, le DPE est obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier en France. Le DPE fournit une estimation de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre du logement, ainsi qu’une évaluation de sa performance énergétique.

Les acheteurs potentiels sont souvent intéressés par les résultats du DPE. Cela leur donne une idée de la consommation d’énergie du logement, et donc des coûts énergétiques potentiels associés. De plus, depuis 2021, le DPE est classé selon une nouvelle échelle de performance énergétique de A à G.

Un logement avec une meilleure performance énergétique peut être plus attrayant pour les acheteurs, car cela signifie qu’ils pourront réaliser des économies d’énergie et de coûts à long terme. A l’inverse, un logement avec une mauvaise performance énergétique peut avoir un impact négatif sur la valeur de la propriété.

Il est donc important de prendre en compte le DPE lors de la vente de votre logement. Veiller à ce qu’il soit à jour et reflète la performance énergétique réelle de votre bien immobilier. Si votre DPE n’est pas satisfaisant, vous pouvez envisager des travaux d’amélioration énergétique pour améliorer sa performance.

Eléments à prendre en compte lors de l’achat

Lors de l’achat d’un bien immobilier en France, le (DPE) est un élément important à prendre en compte.

La classe énergétique : Le DPE attribue une lettre de A à G à la classe énergétique du logement. A étant la meilleure classe et G la moins bonne. Il est recommandé de choisir un logement avec une classe énergétique élevée. Cela signifie qu’il est plus économe en énergie et donc moins cher à chauffer ou à climatiser.

La consommation d’énergie : Le DPE indique la consommation d’énergie annuelle du logement en kWh/m². Cela peut vous donner une idée de la quantité d’énergie que vous devrez consommer pour chauffer ou climatiser votre logement.

Les émissions de gaz à effet de serre : Le DPE indique également les émissions de gaz à effet de serre annuelles du logement en kgCO2/m². Cela peut vous donner une idée de l’impact environnemental de votre logement.

Les recommandations : Le DPE peut également contenir des recommandations pour améliorer la performance énergétique du logement, avec des estimations des économies d’énergie potentielles et des coûts des travaux. Prendre en compte ces recommandations pour planifier des travaux d’amélioration énergétique futurs.

Il est important de noter que le DPE fournit une estimation de la performance énergétique du logement. Les résultats peuvent varier en fonction de la façon dont le logement est utilisé et entretenu. Il est donc conseillé de prendre en compte d’autres facteurs. L’âge et l’état du logement, ainsi que sa situation géographique, lors de l’achat d’un bien immobilier.

Comment améliorer votre DPE et faire des économies
  • Effectuez des améliorations énergétiques : Si vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre bien immobilier, envisagez de réaliser des travaux. Isolation, remplacer votre système de chauffage ou d’installer des équipements plus efficaces (panneaux solaires, chauffe-eau thermodynamique, etc.).

Isolation : En améliorant l’isolation de votre maison, vous pourriez réduire considérablement les pertes de chaleur et économiser jusqu’à 25% sur vos factures de chauffage.

Chauffage : En remplaçant un système de chauffage inefficace par un modèle plus efficace, vous pourriez économiser jusqu’à 30% sur vos factures de chauffage.

Fenêtres : En installant des fenêtres à double vitrage, vous pourriez économiser jusqu’à 20% sur vos factures de chauffage.

Appareils économes en énergie : En utilisant des appareils électroniques et des électroménagers économes en énergie, vous pourriez économiser jusqu’à 30% sur vos factures d’électricité.

Panneaux solaires : En produisant votre propre énergie solaire, vous pourriez réduire considérablement votre facture d’électricité.

Matériaux écologiques : En utilisant des matériaux de construction durables et écologiques, vous pourriez réduire l’impact environnemental de votre maison et potentiellement réduire vos factures d’énergie.

  • Mettez en place des gestes simples : Il est également possible d’améliorer la performance énergétique de votre bien immobilier en adoptant des gestes simples au quotidien. Eteindre les lumières en quittant une pièce, régler la température de votre chauffage, utiliser des équipements économes en énergie, etc.

Ces économies ne sont que des exemples et les résultats réels dépendront de plusieurs facteurs. Tels que la taille de votre maison, la région où vous habitez et l’état actuel de votre bien immobilier. Cependant, en prenant des mesures, vous devriez être en mesure de réaliser des économies importantes sur vos factures d’énergie à long terme.

Nos autres articles