Bien entretenir ses outils de jardin

Temps de lecture : 4 minutes
des outils jardins mal entretenus

Réparer et entretenir plutôt que remplacer les outils de jardin.

Nous savons tous que prendre soin de nos affaires et les garder bien entretenus peut aider à prolonger leur vie. Ce n’est pas seulement bon pour votre portefeuille de réparer plutôt que de remplacer les outils de jardin, mais aussi bon pour l’environnement.

Le remplacement de l’outillage de jardinage peut être une entreprise coûteuse, cependant, une bonne routine d’entretien, l’utilisation prudente de l’équipement et le remplacement des pièces usées ou cassées par des pièces de rechange de bonne qualité peuvent vraiment aider à prolonger leur durée de vie et de garantir leur utilisation en toute sécurité.

Équipement de nettoyage/affûtage

Tout d’abord, rassemblez les outils et le matériel de nettoyage / affûtage. Cela pourrait être une sélection de chiffons propres, y compris un chiffon pour s’essuyer les mains, huile à usage général, huile de lin, brosse dure, brosse métallique / grattoir antirouille, pierre à aiguiser, WD40 ou similaire peut également être utile. Vous les avez probablement déjà dans votre remise ou vous pouvez les acheter dans votre magasin de bricolage ou de jardinage local.

Partie 1 : Outils à main

Image by Freepik

Avez-vous déjà essayé de tailler un rosier avec des sécateurs émoussés – sans succès ?

Entretenez et affûtez vos outils de jardin, peut se faire à l’intérieur au coin du feu.

Prenez le temps d’observer vos outils, certains peuvent nécessiter trop de travail. La plupart auront probablement juste besoin de nettoyage, d’huilage…

Sécateurs, élagueurs, cisailles de jardin :

Vérifiez que les ressorts et les vis sont tous présents et fonctionnent toujours. S’ils sont raides, ils ont besoin d’être libérés de la rouille et d’un peu d’huile ou WD40.

Les lames gravement endommagées ou usées doivent être remplacées. L’usure des pièces mobiles doit être vérifiée, pour de nombreux outils il y aura des pièces de rechange disponibles.

Les lames émoussées peuvent être affûtées avec une fine lime métallique. Enlevez d’abord la rouille avec une brosse métallique et essuyez avec un chiffon huileux. Ensuite, en ajoutant quelques gouttes d’huile lubrifiante à usage général, poussez la pierre à aiguiser vers l’avant et sur le côté contre la lame, en exerçant une légère pression vers le bas. Selon l’outil que vous affûtez, il peut être plus facile de déplacer la pierre à aiguiser plutôt que l’outil. Terminez en essuyant la lame avec un chiffon huileux.

Pelles, fourches, houes… de jardin

Vérifiez que la poignée et la lame ne se détachent pas et serrer si nécessaire. Nettoyez la lame, le manche et la poignée, avec une brosse métallique et un chiffon humidifié avec de l’eau savonneuse. Les pièces en bois ne doivent pas être trop mouillées car cela peut provoquer un gonflement lors du séchage surtout si le bois n’a pas été huilé régulièrement.

Pour les manches en bois, une fois nettoyées et séchées, appliquer de l’huile de lin pour éviter que le bois se fende.

Les lames émoussées et les dents (ou les dents de la fourche) peuvent être affûtées comme décrit ci-dessus. Les houes ne doivent avoir que le bord supérieur affûté.

Partie 2 : Outils électriques et thermiques

Même les machines de jardin sont assez faciles à nettoyer si vous suivez les règles de bon sens. Vérifiez toujours s’il y a un avertissement du fabricant sur la machine, un entretien non professionnel peut annuler la garantie. Si vous n’êtes pas sûr, nous vous recommandons toujours de les faire nettoyer et entretenir par des professionnels.

Des tâches simples sont cependant possibles. Tout d’abord, rassemblez vos outils de jardin et votre équipement de nettoyage / affûtage.

Outils à essence :

Il est recommandé de débrancher le fil de la bougie d’allumage lorsque l’appareil n’est pas utilisé pendant un certain temps. Nettoyez la cosse de préférence à la fin de l’automne, ou avant de recommencer à utiliser la machine au printemps.

À la fin de la saison, videz l’essence du réservoir avant de stocker la machine pour l’hiver. L’essence se détériore. L’huile doit être vidangée et remplacée par une huile neuve.

Outils électriques :

Assurez-vous que la machine est débranchée avant de travailler dessus. Vérifiez l’état des branchements et des câbles. Tout signe de dommage doit être traité et le câble remplacé si nécessaire. La prise dans laquelle vous branchez la tondeuse a-t-elle un disjoncteur ?

Tondeuses, essence :

Enlevez l’herbe et la terre des roues, des lames et des paniers à herbe avec une brosse rigide. Utilisez un peu d’eau et grattoir si nécessaire.

Retirez les filtres à air et nettoyez la poussière, cela aidera à protéger le moteur. Vérifiez les câbles d’accélérateur et d’embrayage, un peu d’huile à usage général devrait leur éviter de gripper lors de la première tonte. Cependant, ils doivent être remplacés s’il y a des signes d’usure car il serait dangereux qu’ils se cassent pendant l’utilisation.

Si vous n’avez pas eu à ajuster les réglages de hauteur de coupe, ils se sont peut-être grippés, appliquez un peu de graisse ou de WD40.

Les lames des tondeuses sont mieux affûtées, réparées et remplacées par un professionnel.

Tondeuses électriques :

Nettoyez les débris comme ci-dessus.

Vérifiez que le boîtier en plastique ne présente pas de fissures et de dommages. Les lames émoussées peuvent être affûtées à la maison, conformément aux instructions de la première partie, et remplacez les lames endommagées. Si vous avez des doutes sur la façon d’effectuer les réparations, consultez votre revendeur.

Taille-haies, tronçonneuse, coupe-bordures… :

Vérifiez qu’il n’y a pas de pièces desserrées et serrez si nécessaire. Nettoyez les lames et la poignée comme ci-dessus. Essuyez les surfaces métalliques avec une légère couche d’huile à usage général pour éviter qu’elles ne rouillent. Après l’huilage, allumez brièvement les coupe-bordures… pour vous assurer que l’huile se fraye un chemin dans toutes les zones.

Le moyen le plus facile et le plus simple de prendre soin de vos outils et de prolonger leur durée de vie est de les stocker à l’abri dans un endroit sec.

Source : Traduit et adapté par ResQoos de Plews Garden Design.

Nos autres articles